Repeyre - Ressourcerie associative du Val de l'Eyre facebook-logo petit

ZA SYLVA 21 - 3, rue Théophile Gautier - 33830 Belin-Beliet

Ouvert le vendredi et le samedi de 10h à 18h - Dépôts le lundi de 14h à 16h & du mardi au samedi de 10h à 16h

Atelier vélo les 1er et 3ème samedis du mois de 10h à 13h

Nos ateliers vélo mobiles

le .

En plus de proposer les 1er et 3eme samedi du mois un atelier vélo particpatif au sein de son local, Repeyre organise et anime des ateliers de sensibilisation à la mobilité douce et au vélo

Un binôme de RepEyre - composé de 2 personnes (2 salariés ou un salarié et un bénévole) ayant les compétences techniques se déplacent dans la structure qui en a fait la demande.

 

DSC04207

  C'est l'occasion de proposer à des petits groupes (10 ou 15 personnes maximum) une animation autour du vélo :

 - connaître les 6 contrôles de sécurité,

 - savoir constate une panne, un mauvais réglage,

 - savoir réparer, maîtriser les gestes à faire.

 

 Cela présente aux personnes le fonctionnement d'un vélo, ses composantes. Cela permet de connaître les outils spécifiques (notamment pour les roues, les pédales) et de les manier. De savoir comment s'écrit une clé Allen..

Derrière cette présentation très pratique, l'objectif est de démystifier le vélo, de donner envie d'en avoir un, de l'utiliser. La sensibilisation à la mobilité douce est présente, sans pour autant être frontale. DSC04196

Ce type d'atelier est destiné à tous les publics : adultes, parents d'élèves, enfants (de la maternelle au collège et même plus si affinités), retraités...

N'hésitez pas à prendre CONTACT avec nous pour nous faire part de votre projet, finalisé ou à construire de concert avec nous.

 

 

 

Assemblée générale 2019, le 8 mars 2019

le .

Attention mesdames et messieurs dans un instant ça va commencer.

En vrai, la prochaine assemblée générale de RepEyre se déroulera le vendredi 8 mars 2019 dans votre salle des fêtes préférée, celle de Beliet.logoAG2019

On vous attend nombreux et motivés comme nous pour une séance de bilan mais également de projets, de nouvelles têtes, de nouveaux échanges.

Cette année, nous vous proposons de tirer profit de ce moment pour monter une expo à l'entrée de la salle avec les créations, idées récup ou détournement d'objets que certains ont réalisés cette année.

Si vous souhaitez participer, contactez-nous !

Et qu'on se le dise, le vendredi 8 mars, c'est la journée internationale de la Femme. 

Femme des années 80, oui femme jusqu'au bout des seins, qu'on a envie d'appeler Georges.....

Un point c'est tout

le .

Tout nouveau tout chaud, venez prendre connaissance de notre nouveau Point de Repeyre n°16, qui récapitule nos actions de 2018 et fait part des évolutions internes.

PDR016

 

Voeux 2019

le .

Le recylcage commence et termine avec vous.

voeux2019web

Des mercredis thématiques neufs pour 2019

le .

Tout est neuf, sauf le principe : Repeyre vous a concocté pour le premier semestre 2019 une programmation éclectique de "mercredis thématiques". L'éclectisme c'est un bon sport, j'en ai fait quand j'étais plus jeune...

Petit rappel, le principe c'est quoi? Mensuellement, une thématique est mise en avant, les prix sont réduits et pour l'occasion Repeyre est ouvert le mercredi, l'opération se poursuivant jusqu'au vendredi et samedi suivants.

                   Textile-01-2019b      Meuble-2019web      DEEE-2019web      jardin2019web                

En janvier, même s'il faudra attendre jusqu'au 9 faute de lendemains de fêtes, nous vous invitons à venir trouver des pantalons pour les enfants qui ont trop grandi pendant les vacances ou des chemises pour les papas qui ont trop grossi avec les repas des fêtes. Peut-être trouver une tenue pour le mariage de Tatie Suzanne au mois de juin. Ou pour vous offrir une petite robe, juste comme ça, pour être femme, et pour la porter fièrement à la prochaine assemblée générale de Repeyre qui se déroulera le 8 mars prochain, journée internationale de la Femme...

En février, pleins feux sur les meubles : on se trouve des tables de chevet (et si on veut on peut en profiter pour se dégoter des lampes de chevets qui nous permettront de profiter de nos pauses lecture dans notre nouveau lit). On trouve une nouvelle penderie pour y ranger les habits acquis le mois d'avant...

En mars, avant de changer d'heure, on change notre vieux robot ménager contre un robot plus récent; on investit dans une pierrade, la saison des raclettes étant presque terminée. On trouve un nouveau poste audio pour la dernière qui veut écouter en boucle le dernier album de Louane, on trouve des écouteurs pour profiter seul du dernier album de Johnny.

En avril, on ne se découvre pas d'un fil, mais on prépare tout de même les futurs moments à l'extérieur : sièges et autres "accessoires à farniente", pots de fleurs, balançoires, balancelle, hamacs, tables....

 

                                                                   velo052019web     Vaisselle062019web      livres072019web

En mai, on s'en veut de ne pas avoir eu de vélo pour profiter des jours fériés, alors même si c'est le 15, on vient chercher un petit vélo avec ou sans roues si Miguel sait être persuasif pour le petit dernier, ou dénicher un vélo pliant qui vous permettra une fois arrivé.e près de Bordeaux de vous faufiler et d'éviter les embouteillages imputables aux voitures et/ou aux gilets jaunes.

En juin, pas de réduction sur les instruments de musique mais sur la vaisselle : pour vous offrir des verres à pieds, même si l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, ou des assiettes colorées plus gaies que le service de famille hérité de votre mère ou de votre mariage. On achète des pots pour les futures confitures, des coupes pour les futures boules de glaces et autres sorbets.

Enfin en juillet, on se dit que dans notre lit, dans notre hamac, après une balade en vélo ou pendant que le sorbet prend dans la sorbetière trouvée chez Repeyre, on veut bouquiner. Alors on fait le plein de BD, de romans de capes et d'été, d'Arlequins (les livres, et pourquoi pas aussi les bonbons), des SAS. On achète des guides de destinations lointaines en se disant que tous les monuments ne sont pas tous tombés sous les bombes, que la mer contient toujours tout de même des coraux et des poissons à observer avec un masque et un tuba.